Louve
Profil ~~ Evénements ~~ Contacter
Joueur N°

Ce compte de joueur est supprimé.

Identifiant : 71 Avatar de Louve
Classe : Voleur
Date de création : 04/05/2009 10:17:44
Distinctions
  • [Citoyen de Stella]
  • [Ancien de l'Alpha et de la Bêta]
Nombre de joueurs mis KO : 0
Nombre de monstres tués : 47
Nombre de comas : 4
Niveau : 8
Renommée : 1156e
Signe Zodiacal : Hippogriffe
Coterie Information inconnue
Équipement :
  • Tête : Bandana
  • Torse : Cuir renforcé
  • Main Gauche : Poignard

  • Conteneurs :
  • Bourse de cuir
    Petite gibecière
    Sac à dos

Description

Cette toute jeune fille ne dégage aucunement la sauvagerie que pourrait évoquer son surnom. Une silhouette filiforme, cachée sous une tunique ocre, laissant bras et jambes nus, une longue chevelure d'un blond cendré, presque grise, et un visage agréable d'où transparaissent l'espièglerie et la malice.
Ce qui frappe également l'observateur est son regard : des yeux d'un bleu céleste, évoquant ceux du loup, grands ouverts et à la mobilité extrème.
Toujours en mouvement, très énergique, Louve semble ne jamais se lasser de rencontrer des gens ou d'explorer son environnement.

Background

Les parents de Louve sont des tanneurs du quartier artisan de Stella, aussi prolixes en ragots que féconds. Ce sont également des gens impressionnables, aussi, lorsque naquit leur quatrième fille (et onzième enfant), et qu'ils constatèrent qu'elle avait de bien drôles d'yeux, ils ne se perdirent pas en attermoiement et répondirent à une annonce du temple de l'hippogriffe.
C'est ainsi que l'enfant entra dans la patrimoine de ce temple, en tant que charge tout d'abord (il fallut la nourrir et l'éduquer), puis serviteur : ménage, cuisine, chant pendant les offices, courses, et autres tâches journalières du temple.
Et malgré le temps que cela prenait, elle trouvait encore l'énergie de fouiner et de chaparder, rien ne l'attirant plus que les portes verrouillées et les "Il est interdit aux novices d'entrer ici" de Fredrik, son mentor.
Mais le Croulant, euh, le Vénérable Père hippogriffe, ne s'offusquait pas vraiment des frasques de la fillette, et plutot que de la livrer à la milice, il la mit secretement au défi en renforçant progressivement la difficulté de ses larçins : serrures, sentinelles, chiens, etc.
Et il pût constater que Louve était pleine de ressources, si bien que le jour de ses 15 ans, il lui parla en ces termes :
"Novice Louve, ce temple est désormais trop petit pour toi, et ta cuisine est bien trop mauvaise pour que mon estomac y résiste encore. Je te donne donc l'ordre de cartographier les environs de Stella, et de me rapporter l'existence de tout lieu étrange que tu pourrait rencontrer. Aller, efface ce sourire béat de ta vilaine figure et va prendre les affaires que je t'ai préparé."
Elle quitta le sanctuaire de l'hippogriffe le jour même, avide de découvrir le monde...